Les co-maîtres d'ouvrage




Terres en Villes est le réseau national des acteurs des politiques agricoles et forestières périurbains. Créé en juin 2000 à Perpignan, le réseau regroupe actuellement 18 aires urbaines représentées paritairement par leur intercommunalité et la chambre départementale d’agriculture. Plusieurs membres associés participent aux travaux de Terres en Villes : l’APCA, la FNSafer, la Bergerie nationale et la FNAU.


L’association Terres en Villes poursuit trois missions :

  • Multiplier les échanges de savoir faire entre ses membres (banque d’expérience, séminaire annuel, journée technique nationale, cahiers de bonnes pratiques)

  • Favoriser l’expérimentation en commun, dans les territoires, d’actions (expérimentation avec la FNSafer, animation du volet « Rencontres élus/agriculteurs » du projet ADAR, DIALOG)

  • Elaborer des propositions politiques pour la prise en compte de l’agriculture et de la forêt périurbaines dans les politiques en faveur de la ville, de l’agriculture et de la forêt (participation à des groupes nationaux, contribution aux démarches européennes)

Terres en Villes a entrepris quatre grands chantiers :

  • la co-construction des politiques agricoles périurbaines

  • la protection et la mise en valeur des espaces agricoles, forestiers et naturels

  • la valorisation des produits et des services agricoles et forestiers en circuits courts urbains

  • la prise en compte de l’agriculture et des espaces ouverts périurbains par la politique européenne (www.developing-periurban-projects.eu)

Le secrétariat de Terres en Villes est assuré par l’Association pour le développement de l’agriculture dans l’Y grenoblois (ADAYG), conformément aux termes de la convention qui lie les deux associations.




La Fnsafer est une association qui a pour objet de fédérer les 27 Sociétés d'aménagement foncier et d'établissement rural (Safer) réparties sur tout le territoire français : elle les représente, assure l’animation du réseau des Safer, l’échange d’expériences, et la formation du personnel.

Sociétés anonymes, sans but lucratif, contrôlées par l’Etat, les Safer contribuent à l’aménagement équilibré et durable de l’espace rural, à travers des études et des actions foncières d’achat, de vente ou de gestion de biens agricoles et ruraux.

Leurs missions, de service public, s’articulent autour de trois axes :

  • contribuer au maintien et au développement d’une agriculture dynamique et durable,

  • accompagner les collectivités dans leur politique de développement local,

  • participer à la protection de l’environnement, des ressources naturelles et des paysages.

Les Safer ont vocation à effectuer une médiation entre les différents usagers de l'espace rural : agriculteurs, forestiers, Etat, collectivités territoriales, organismes de protection de la nature et de l'environnement, porteurs de projets.

Les responsables des collectivités territoriales peuvent leur confier la constitution de réserves foncières et la réalisation d'études sur des sujets tels que le suivi du marché foncier, la gestion de l'eau (protection des périmètres de captages d'eau potable ou de berges de rivières), la protection et la mise en valeur des espaces naturels et des paysages, et notamment la lutte contre le mitage, le développement économique et social et les infrastructures (lutte contre la déprise, tourisme, habitat, circulation, zones d'activité et autres équipements collectifs).